Dimanche, je n'irai pas voter. Je préfère m'abstenir que de voter pour Emmanuel MACRON. Je ne vais pas voter pour l'ultra-capitalisme. Je me fiche complétement du résultat. Lorsqu'on est pour la démocratie, on accepte le résultat, quel qu'il soit.

Je ne me sens pas coupable de ne pas aller voter au second tour. Et je me fiche des conseils de François HOLLANDE. Il aurait mieux fait de s'occuper des français, de faire voter des lois plus juste pour les plus démunis et surtout de tenir toutes les promesses qu'il a fait et qui n'a pas tenues ! Je ne voterai pas pour Marine LE PEN. Pas parce que selon les journaleux, elle est un danger pour la république. Le danger, c'est le capitalisme : MACRON, SARKOZY, VALLS, et tous les valets qui les servent. Marine LE PEN n'a pas développer son programme, c'est mon seul reproche. Le reste, je suis en partie d'accord avec elle, même si j'ai voté Jean-Luc MELENCHON. Je n'irai pas voter pour elle parce qu'elle ne sait que critiquer et j'attendais d'elle un développement de son programme.
J'irai voter pour les législatives. Je lirai tous les programmes (sauf celui de LR) et j'aviserai à ce moment-là. Je ne suis pas un mouton et je ne voterai pas comme on me le dis mais comme je le veux. De toute façon, on veut nous tromper encore pendant cinq ans. Moi, je n'ai plus 5 ans à perdre.

Je pense que MACRON ne pourra pas tenir comme président et qu'il n'aura aucune majorité. Les gouvernements tomberont alors les uns après les autres. Il faudra revoter à nouveau et peut-être qu'une nouvelle république plus juste naîtra enfin.

Espérons que les choses vont enfin changer dans ce pays pour le bien de tous et surtout en favorisant les plus démunis !

Sinon, pour moi, la violence sera légitime !